Antiquités Top Collections
Accueil / Home
Commentaires Page 1
Em@il
  Commentaires - Page 2
Face
 Revers
Texte
  Bouton monnaie ( Coin or coin like button). Soit une pièce de monnaie : Une attache a été rajoutée.
Soit copie d'une pièce de monnaie, dans ce cas il n'y a pas de timbrage du verso. A noter que la fabrication de boutons avec timbrage d'une monnaie ayant cours est interdite. Ce type de bouton est donc postèrieur à la date de la démonisation de la monnaie représentée.
Dorset  Le fabrication du bouton dit de Dorset , dans le Shaftesbury, commença probablement entre 1680 et 1700.. La technique consiste à enrouler du fil sur un support ( Bois, Corne, ... ) en forme de roue de charrette, d'où ce nom de Cartwhell
 
Esmeralda, personnage du roman hist. de Victor Hugo Notre Dame de Paris (1831), jolie et gentille Bohémienne, faussement accusée de meurtre, sauvée par Quasimodo, elle finira cependant sur le gibet de Mont faucon.  © Hachette Livre, 1998 
Les "Boutonniers" de la fin du XIXe se sont inspirés des romans ou de personnages de théâtres de l'époque pour décorer des boutons. C'est l'origine de cette " Esmeralda" . Ces motifs ont pu être copiés par la suite, ce qui ne garanti pas que ce bouton date de cette époque.   Retour
  Bouton de col - Scène érotique - Le couvercle représente un couple, gravure en bas relief. Ce couvercle se dévisse et montre le couple enlacé, gravure en haut relief. ( Fin XVIIIe). Dans la partie intrieure l'attribut de l'homme (Mobile à l'origine) est manquante, peut être perdue, mas plus vraisemblablement retirée consciemment au nom d'une certaine pudeur. L'intérieur de deux complets
Retour Galerie Boutons de Col Retour Galerie L'Ivoire et L'os
Armand Bargas, médailliste, travaille à Paris à la fin du XIXe et au début XXe siècle. Graveur de médailles, peintre et dessinateur, il fait partie de la Société des artistes français. Outre son oeuvre principale, il a créé des boucles de ceinture et de nombreux modèles de boutons, dans le style Art nouveau, signés << A.Bargas >> ou parfois monogrammés <<AB >>.
Source Loïc Allio dans son ouvrage " Boutons" page 307 -
Retour Galerie Métal Argenté       Retour Thème Les Femmes
  " ... En proposant une promenade abondamment illustrée de cet accessoire (Le bouton) Loïc Allio révèle des audaces et des créations insoupçonnées. Soucieux d'offrir plus qu'un beau livre d'images, il rassemble en outre toutes les informations susceptibles d'éclairer l'aventure du bouton à travers les âges". Extrait des Chroniques et points de vue de "Amazon.fr" Retour Bibliographie
* Quelques boutons de Line Vautrin ( Collection de Loïc Allio ) sur le site  http://www.line-vautrin.fr/
* La collection de Loïc Allio a été classée Trésor National . Sa riche collection est entrée au musée des Arts décoratifs où le public pourra la découvrir sous le thème "Déboutonnez la mode" du 12 Février 2015 au 19 juillet 2015 107 Rue de Rivoli, Paris 
  L'Aventurine vers 1845, joli verre irisé, est due à une réaction inattendue au cours de l'oxydation de poudre de cuivre dans la pâte. Par la suite , une technique de production est mise au point, le verre fondu est refroidi très lentement, des cristaux se forment, avec des bulles qui donnent un charme très particulier à ce qui semble être une pierre dorée. Les boutons d'aventurine sont donc d'une chaude teinte brune irisée d'or. Leur forme est plate, ou parfois conique. Ils peuvent avoir une monture métallique, ou être percés de trous. Ils n'ont jamais été très employés, et c'est aussi par aventure que vous les rencontrerez." < D'après Thérèse Gandouet " Boutons" Page 173 > Retour Aventurine    Retour Questions/Réponses
Bouton typique du costume bigouden. Petits cabochons de verre dans lesquels sont inclus des motifs métalliques sur fond d'aventurine de couleur. Ces boutons étaient précieux au point de se transmettre en héritage. Pierre-Jakez Hélias en parle dans son livre  " Le cheval d'orgueil, mémoires d'un breton du pays bigouden : <<... les boutons bretons cerclés de cuivre et qui montrent, sous un oeillet de verre, des dessins étranges, multicolores, symboles d'un kaléidoscope secret.>> " 
Plus tard sont apparus des boutons provenant d'Europe Centrale, principalement de Bohême ou de Hongrie.
Retour Boutons Bigoudens
Bouton Breton dit " Pourlet " du costume" Mille Boutons " de Guémené sur Scorff ( Morbihan ). Présent dans les Musées des Costumes des années 1840 Retour
Ecole Jules Ferry de Versailles 
- Seuls les élèves qui étaient internes portaient l'uniforme avec ce type de boutons. Il n'a plus été porté dès 1940.
- "Jules Ferry" étant un établissement d'enseignement technique, le compas et l'équerre qui ornent les boutons ont un rapport direct avec cet enseignement.
Source : René AYREAU - Rédacteur du bulletin de l'Amicale des Anciens Elèves. Retour
"Sous un pin, un loup couard fuyant à droite sur terrain" .Bouton du Rallye LUBBON qui a chassé et chasse dans les Landes depuis 1820/1840. Le Rallye LUBBON a tout d'abord chassé le loup (à tir) dans les marais de Lubbon à la fin du XVIII°, puis le sanglier et le lièvre à partir de 1860/70. Il s'agit du bouton le plus ancien de l'Équipage d'aprés D.K-P Maître d'équipage. Retour
Croix de Malte - La croix est incrustée sur un fond de métal doré - Culot en Os - Attache Catgut - Il s'agit d'un bouton d' habit de cérémonie de la fin du XVIII ° et en service jusqu'à la fin de la première Restauration. D'aprés P.M." 
Bouton de col - Emaillé sur argent en champ levé - Origine Russe
Retour
  Un Netsuke ( Prononcer Netské ) est un objet sculpté dans une matière naturelle. Il s'agit ici de boutons de kimono sculptés dans de la corne de cerf. Les trous du revers sont assez larges pour laisser passer un cordon de fixation. Retour
Le poinçon mère est l'original servant à réaliser la matrice d'estampage. Si celle-ci est usée ou se casse elle peut être refaite facilement à partir du poinçon original. Retour
Bouton ferroviaire de l'ancienne compagnie ferroviaire ETAT de 1910 à 1938 qui est devenu SNCF (région OUEST) en 1938 par la
fusion des compagnies EST, NORD,PO, PLM,ETAT. D'aprés  <f.h.@wanadoo.fr>. Retour
Galalithe - Matière plastique obtenue par la réaction de la para caséine ( variété de caséine ) avec le formaldéhyde, servant à la fabrication de boutons. Comme l'indique son nom (dérivé du grec gala=lait et lithos=pierre) la galalithe est une matière dure formée à base de lait. Découverte en 1889, son procédé d'obtention a été affiné au début du siècle: un chimiste français, M. TRILLAT, trouve le moyen d'insolubiliser la caséine (protéine du lait) en y rajoutant du formol qui garanti donc sa conservation. Retour Page Galalithe
Collège Chaptal - Porté par tous les Collégiens et Lycéens vraisemblablement jusqu'à 1945 d'après j.o.@noos.fr, Ancien élève
Retour
 
Revers
Texte
Le Verre Noir Lustré . De 1914 à 1922 . Les pigmentations métalliques donnent un effet en trompe oeil d'acier
Retour
Haliotide. Mollusque gastropode marin à coquille plate nacrée à l'intérieur ( Syn : Oreille de mer, Ormeau ). Les couleurs font un décor naturel
Retour
Bakelite  Matière plastique synthètique inventée par Leo Hendrick Baekeland, entre 1907 et 1909, chimiste belge vivant en Amèrique. Bakelite est la marque de fabrique de "Bakelite Corporation Buttons" Retour 
Bouton de chausson de poupée. La poupée a été offerte à une petite fille en 1831 Retour
Andreas Hofer (1767 — 1810). Le Chouan du Tyrol. En 1805 il prend la tête la révolte des paysans  contre la domination bavaroise, puis contre les Français en 1809, qui occupèrent le pays la même année. D’abord victorieux, il fut battu en novembre 1809 par les troupes du maréchal Lefebvre. Trahi, il fut capturé un peu plus tard et fusillé à Mantoue. Retour
Kate Greenaway est née à Londres le 17 mars 1846. Fille du graveur sur bois John Greenaway, elle fait ses études à la Islington School, à Heatherleys et au Slade chez Legros. Admise en 1877 à la Royal Academy, elle commence la même année à travailler pour l'éditeur Edmund Evans. Ses livres illustrées connurent des tirages énormes, atteignant des dizaines voire des centaines de milliers d'exemplaires, et si populaires qu'ils remirent à la mode, pour les enfants, les costumes du temps de la reine Anne, dont elle habillait ses premiers personnages  .Retour
La Semeuse de Louis Oscar Roty (1846-1911) fut le graveur auquel nous devons la monnaie d'argent du XXe siècle frappée de la "Semeuse", universellement connue, qui figura aussi sur les timbres..Retour
Gay 1900 – Caractérise ces boutons du début du siècle, époque 1890-1910 et  probablement jusqu’à 1920  – Un cabochon proéminent d’imitation d’une pierre ou en verre facetté est enchâssé dans une monture stylisée, cuivre ou métal argenté, richement ornementé. Boutons de manteaux  quand ils sont de fort diamètre Retour
Décret du 4 Octobre 1792 << La convention Nationale décrète que les boutons de toutes les troupes auront à l'avenir pour légende, ces mots, République Française. Au milieu sera un faisceau surmonté du bonnet de la liberté >>. D'après L.Fallou " Le bouton d'uniforme Français" Page 266 . Retour
A la fenêtre. Bouton dit : SARAH LENNOX AT HOLLAND HOUSE serait inspiré d'une peinture de de Sarah Lennox par le peintre Reynold   Retour
Scènes du Clystère - Il s'agit de BOUTONS DE REVERS SATYRIQUES sur LE COMTE DE CHAMBORD* vers 1880. Les scène représentent une moquerie à propos du "lavement" pris par le duc de Chambord lors de sa tentative de restauration de la royauté après la chute du second empire. Voir les fleurs de lys sur la tenture.
*Henri de Bourbon, comte de Chambord, duc de Bordeaux, dernier prétendant de la branche ainée des Bourbons au trône de France. D'aprés J.C. Vennekens " Les boutons de revers " Retour
La Gibson Girl était la personnification de l'idéal féminin américain du tournant du XXième Siècle décrit et illustré par Charles Dana Gibson. Ce bouton Français reproduit l'une de ses illustrations. Retour
Calicots
Calicot - Ainsi nommés car ils ont le même motif que les toiles de coton appellés calicots.Ils sont inventés en 1840 et produits massivement après.
Bouton en Porcelaine assorti au tissus du vêtement pour satisfaire la société prude amèricaine qui voulait des boutons peu voyants.
La Manufacture de Creil fabrique des boutons calicots en 1844 : Boutons, porcelaine tendre de Creil
Cinnabar - Nom donné à des boutons sculptés dans une laque dure formé sur une base de bois ou de métal. La couleur vermillon  rappelle celle du minerai  Cinnabar ou Cinnabarite, d'où leur nom  Retour
Jean Vernon -  1897 -1975 . A étudié à l'école des Arts décoratifs et à l'école nationale des Beaux-Arts de Paris. 
Josiah Wedgwood (12 juillet, 1730 – 3 janvier, 1795) était un industriel britannique, il invente le  Jasper Ware ( Céramique diaprée)
Satsuma - Issu des fabriques de Satsuma au Japon - Fin du XXXVIIIième - Faïence à fond craquelé orné de motifs peints avec rehauts d'or
Fibulanomiste
Fibulanomiste : Teminalogie officielle du collectionneur de boutons, certains préfère Boutoniste : "La fibule est une broche.Rien à voir ..."( D'aprés Loïc Allio)
Porcelaine orfévrée - Dans les années 1780 Joseph Coteau et Philippe Parpette inventent une nouvelle méthode qui consiste à fixer l'or sur la porcelaine et un nouveau décor par l'introduction de minuscules paillons d'or ou d'argent entre deux couches d'émail tanslucide, la porcelaine"orfévrée" ( Jewel porcelain en Anglais).Source "Déboutonner la mode - Les Arts décoratifs)
Accueil / Home
Commentaires Page 1
Em@il
Le site des prix des Boutons The big web of the prices of  Buttons